Pas facile de choisir le sujet du premier article de son premier blog. Mais depuis plusieurs mois, Yann Couvreur m’apparaît comme la nouvelle « star » des pâtissiers et celui dont j’ai toujours envie de goûter un gâteau de plus.

Bon, ça n’est pas un petit nouveau non plus et sans faire sa bio complète, le gars a un sacré parcours: Trianon Palace, Carré des Feuillants, Park Hyatt puis chef pâtissier au Prince de Galles entre autres, avant d’ouvrir deux pâtisseries dans Paris et de s’y consacrer.

En novembre 2017, il écrit un livre de recettes salées et sucrées qui est rapidement « stock-out » chez les libraires.

Un livre très beau, très bien fait et accesible aux pâtissiers amateurs comme aux très bons techniciens. Un bel objet dans la veine de l’identité visuelle de Yann Couvreur, dont l’emblème est le renard, roux et libre comme lui (je cite)!

On retrouve ce symbôle ainsi que les codes couleur (vert et or rose) et son style épuré dans ses deux boutiques parisiennes, ainsi que dans son corner au Lafayette Gourmet (corner récemment transformé en espace restauration, plus d’infos dans le Carnet d’adresses).

Son identité est très présente notamment sur ses packagings très travaillés.

tablette chocolat Yann Couvreur

En pâtisserie, le visuel est très important et l’emballage en fait partie.

packaging Yann Couvreur 1

Mais après le contexte et le contenant, parlons du contenu!

J’ai pu goûter ces derniers mois plusieurs de ses spécialités.

Mais j’ai choisi de parler du favori de mon cher et tendre dans cet article: le « Paris-Brest« !

Paris-Brest-Yann-Couvreur-2

Grand classique de la pâtisserie, celui de Yann Couvreur est sublime et met magnifiquement en valeur la noisette:

  • une pâte à choux pas trop sèche
  • une crème pralinée où se cachent un praliné noisette incroyable
  • et des noisettes caramélisées, que l’on retrouve grillées et effilées sur le dessus.

Paris-Brest-Yann-Couvreur-3

On peut retrouver d’ailleurs ce praliné maison en garniture des gaufres belges que la boutique du Marais propose (tuerie!).

L’ensemble est hyper équilibré et très gourmand, à ce jour le meilleur que j’aie pu goûter: Ze Paris-Brest!

Il y a beaucoup d’autres gourmandises à découvrir, je n’ai pas encore tout testé (pour de prochains articles…).

Les viennoiseries donnent particulièrement envie tout comme les autres pâtisseries: l’éclair chocolat/fève tonka et celui marron/cassis sont des petites bombes. Je vais devoir re-goûter avant d’écrire un nouvel article #bonneexcuse

Le jour où j’ai acheté le Paris-Brest, c’était la période de Pâques. Donc j’étais un peu « obligée » de tester ses créations saisonnières.

Pâques-Yann-Couvreur

Et là, une fois de plus, je n’ai pas été déçue:

L’oeuf terrier chocolat au lait abritant une renarde à la guimauve ferme et moelleuse à la fois, et ses deux petits renardeaux au praliné…argh…

Je crois que la beauté de tout cela remplace un long discours. C’est beau ET délicieux.

Pâques-Yann-Couvreur-2

 

Bref, je crois que je n’ai pas fini de faire des petites visites dans les boutiques de Yann Couvreur et notamment pour tester sa nouvelle offre de restauration sucrée et aussi salée au Lafayette Gourmet, le YC Café, ouvert depuis le 3 avril 2018.

Plus d’infos dans le Carnet d’adresses.